Angebote zu "Murmures" (8 Treffer)

Du domaine des murmures
9,49 € *
ggf. zzgl. Versand

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire «oui» : elle veut faire respecter son vou de s´offrir a Dieu, contre la décision de son pere, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante a la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe... Loin de gagner la solitude a laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son pere et ce souffle l´entraînera jusqu´en Terre sainte. Carole Martinez donne ici libre cours a la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience a la fois mystique et charnelle, a la lisiere du songe. Elle nous emporte dans son univers si singulier, reveur et cruel, plein d´une sensualité prenante.

Anbieter: buecher.de
Stand: 20.08.2019
Zum Angebot
Du domaine des murmures - Martinez, Carole
0,99 € *
zzgl. 3,99 € Versand
Anbieter: reBuy.de
Stand: 22.08.2019
Zum Angebot
Du domaine des murmures, Hörbuch, Digital, 1, 3...
9,95 € *
ggf. zzgl. Versand

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire ´´oui´´ : elle veut s´offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe... Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l´entraînera jusqu´en Terre sainte. Carole Martinez donne ici libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe. 1. French. Isabelle Carré. http://samples.audible.de/bk/gall/000052/bk_gall_000052_sample.mp3.

Anbieter: Audible
Stand: 26.06.2019
Zum Angebot
La Terre qui penche, Hörbuch, Digital, 1, 581min
9,95 € *
ggf. zzgl. Versand

Blanche est morte en 1361 à l´âge de douze ans, mais elle a tant vieilli par-delà la mort ! La vieille âme qu´elle est devenue aurait tout oublié de sa courte existence si la petite fille qu’elle a été ne la hantait pas. Vieille âme et petite fille partagent la même tombe et leurs récits alternent. L´enfance se raconte au présent et la vieillesse s´émerveille, s´étonne, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l´y attend. Veut-on l´offrir au diable filou pour que les temps de misère cessent, que les récoltes ne pourrissent plus et que le mal noir qui a emporté sa mère en même temps que la moitié du monde ne revienne jamais ? Par la force d´une écriture cruelle, sensuelle et poétique à la fois, Carole Martinez laisse Blanche tisser les orties de son enfance et recoudre son destin. Nous retrouvons son univers si singulier, où la magie et le songe côtoient la violence et la truculence charnelles, toujours à l’orée du rêve mais deux siècles plus tard, dans ce domaine des Murmures qui était le cadre de son précédent roman. 1. French. Geneviève Casile, Adeline d´Hermy. http://samples.audible.de/bk/gall/000146/bk_gall_000146_sample.mp3.

Anbieter: Audible
Stand: 26.06.2019
Zum Angebot
Lemoine Rogg Lionel - Hommage A Takemitsu - Orgue
21,00 €
Rabatt
18,90 € *
zzgl. 4,79 € Versand

Les échanges culturels entre l´Europe et l´Extrême-Orient ne datent pas de notre époque. Que ce soit dans le domaine de la peinture, de la littérature, du théâtre, ces échanges et les fortes influences qu´ils ont suscitées, ont contribué à façonner un aspect important de l´activité artistique de ces deux régions du monde. Pour s´en tenir à la musique du vingtième siècle, la synthèse qu´a su opérer, avec autant de sensiblité que d´ouverture d´esprit, un grand compositeur comme Toru Takemitsu a pour moi valeur d´exemple. L´écoute de ses oeuvres me convainc d´une possibilité de régénération de la sensibilité musicale grâce à une subtile alchimie mêlant la culture traditionnelle japonaise et les techniques de composition issues de la culture occidentale. Une impression similaire me semble se dégager de la contemplation de l´abstraction lyrique du grand peintre chinois Zao Wu Ki. Rendre un modeste hommage au grand compositeur japonais a été pour moi l´occasion d´une réflexion stylistique, mais en tentant, en quelque sorte, une démarche symétriquement opposée à la sienne. A savoir, vivifier certaines structures relativement traditionnelles de la musique occidentale en se mettant à l´écoute de la sensibilité orientale, notamment par rapport à la nature. Peut-être que l´étude un peu utopique que j´ai entreprise de la langue japonaise a contribué à m´ouvrir certaines portes en ce domaine. Ce contexte explique peut-être le choix du thème de cette composition, Les Quatre Eléments. Cependant, il ne s´agissait pas du tout d´imiter ici le style si personnel de Takemitsu, ni même de décrire les quatre éléments à la manière d´un illustrateur. Il me semble plutôt que ma musique s´est mise à l´écoute de la terre, de l´eau, du feu et de l´air, en se laissant guider dans sa forme par des images en grande partie inconscientes. Une fois la composition terminée, on peut y voir, sans que cela ait été voulu au départ, une sorte d´allégorie de la création, notamment dans la première pièce, la plus développée. La Terre peut être vue comme matière, comme planète, et comme lieu d´habitation pour les hommes. Lieu des forces telluriques, aussi lieu d´angoisse, mais lieu d´où un chant peut naître. Ce chant, accompagné du murmure de l´eau, des clameurs du feu, et se dissipant dans la transparence de l´air du matin. (L.R.)Compositeur/Auteur : ROGG LionelDiscipline/Instrument : orgueSupport : PartitionStyle/Genre : contemporainDate de parution : nov.-97Nombre de pages : 36

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: 29.04.2019
Zum Angebot
Lemoine Pesson Gerard - Cantate Egale Pays N.2 ...
33,00 €
Reduziert
29,70 € *
zzgl. 4,79 € Versand

Discipline / Instrument : voix, ensemble et électroniqueNomenclature : S / Hc / T / B / fl / hb / cl / hp / clav / perc / vlc / electr.Durée : 17´Genre : ContemporainMédia : PartitionEditeur : LemoineDate de parution : 17/05/2010Librettiste : Poèmes de Gerard Manley Hopkins (1844-1889)Commanditaire : Ircam-Centre Pompidou et Ars MusicaCréation : 07/06/2010 - Paris, Festival Agora, Centre Pompidou - Ensemble vocal Exaudi, l´Instant Donné, Daniel Lévy (mise en espace), Sébastien Roux (Réalisation informatique musicale, Ircam)ISBN / ISMN : 9790230988889NoticeMéditée depuis 2007, aiguisée par la lecture des cantates de Bach, la création de Gérard Pesson marque sa première rencontre avec l´électronique et la lutherie virtuelle.Toute la poétique du compositeur français, un théâtre de lumières et d´intermittences, investit l´espace scénique des cantates : une machinerie minutieuse de gestes instrumentaux, d´objets trouvés, détournés ou fabriqués - les ciels acoustiques, l´orgue de verre. La dramaturgie se souvient du découpage baroque avec ses mouvements à configuration variable, les rythmes de danse ou l´alternance entre solistes et ensemble.Dans ce pays-cantate qui est tout à la fois trace et mémoire, origine et destination, l´écriture vive du présent (les textes du jeune Mathieu Nuss ou d´Elena Andreyev) est interrompue par la visitation du passé, ici l´immense poésie de Gérard Manley Hopkins et sa vision d´une nature transfigurée.Extrait du programme du Festival AgoraJ´ai voulu ces cantates comme un théâtre intérieur, un théâtre de mots où le paysage de la musique, son mouvement panoramique, sa vitesse, sont le poème. Poème ami, d´abord supputé, appelé, discuté, biffé, dit et redit. Texte construit par lectures passionnées qui devient la préfiguration exacte du temps de la musique. Alors, musique et poème font territoire. Ils sont l´un à l´autre le pays. La cantate est opéra de climats, respiration articulée dans laquelle la musique devient didascalie du poème, son envers scandé. La cantate est une et fragmentée, c´est une narration librement relancée, souvent interceptée par son propre commentaire. Son fonds d´images serait comme partagé, ainsi que devait l´être, à l´époque de Bach, l´histoire biblique. J´ai souhaité que ces cantates, qui sont une dramaturgie sans action explicite, soient pourtant mises en profondeur, en lumières, en mots aussi, par un artiste venant du spectacle. J´en ai fait la proposition à Daniel Lévy avec qui j´ai déjà eu la chance de collaborer. Ces trois cantates sont distinctes, elles ont des effectifs vocaux et instrumentaux légèrement différents, mais une diagonale les traverse, qui passe par la poésie profonde et sidérante de Gerard Manley Hopkins (1844-1889) où se concentrent une méditation sur la présence de Dieu et une observation de la nature, de ses éléments dont la musique elle-même est une part atmosphérique. On retrouve un écho à la question de Dieu et au décor planté dans les deux textes contemporains des cantates 1 (Mathieu Nuss) et 3 (Elena Andreyev).Ces cantates adoptent une forme en numéros successifs, souvent brefs, enchaînés ou non. On trouve, par exemple dans la première, des chorals, des airs, des récitatifs, même si rien dans la musique (à part peut-être le son d´un orgue) ne fait allusion à l´univers baroque - si ce n´est aussi (dans la deuxième cantate) l´utilisation du poème de Manley Hopkins en hommage à Henry Purcell.L´électronique est ici la tentative qui prolonge et met en danger le poème (et non moins le musicien). Elle est pour moi l´aventure par excellence - ma première véritable incursion dans ce domaine. Foi en le poème, doute en l´électronique. Ce qui les lie est une sorte d´instrumentalisation dont la technique du sample devient le précipité poétique, changé ici en un clavier de sensations. Samples de voix, de vents, de pluies, de souffles, de train dans le lointain, d´horloges et d´oiseaux. Le murmure du monde - ce Naturlaut dont parlait Gustav Mahler - rentre tout entier dans une boîte à merveilles, laissant voir ses coutures (jusqu´aux gimmicks des boîtes à rythmes), mais non moins son aspiration presque enfantine à se fondre dans toutes les voix, à les épouser, à les déplier comme un de ces génies des contes orientaux qui sortent de la lampe à huile si on la frotte - et ici, on frotte beaucoup. Puis à son tour le sample, qui est affaire...

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: 29.04.2019
Zum Angebot
Lemoine Pesson Gerard - Cantate Egale Pays N.1 ...
46,00 €
Reduziert
41,40 € *
zzgl. 4,79 € Versand

Discipline / Instrument : voix, ensemble et électroniqueNomenclature : 2S / T / B / fl / cl / clav / perc / vl / vla / vlc / electr.Durée : 20´Genre : ContemporainMédia : PartitionEditeur : LemoineDate de parution : 17/05/2010Librettiste : Poèmes de Mathieu Nuss (1980)Commanditaire : Ircam-Centre Pompidou et Ars MusicaCréation : 07/06/2010 - Paris, Festival Agora, Centre Pompidou - Ensemble vocal Exaudi, l´Instant Donné, Daniel Lévy (mise en espace), Sébastien Roux (Réalisation informatique musicale, Ircam)ISBN / ISMN : 9790230988698NoticeMéditée depuis 2007, aiguisée par la lecture des cantates de Bach, la création de Gérard Pesson marque sa première rencontre avec l´électronique et la lutherie virtuelle.Toute la poétique du compositeur français, un théâtre de lumières et d´intermittences, investit l´espace scénique des cantates : une machinerie minutieuse de gestes instrumentaux, d´objets trouvés, détournés ou fabriqués - les ciels acoustiques, l´orgue de verre. La dramaturgie se souvient du découpage baroque avec ses mouvements à configuration variable, les rythmes de danse ou l´alternance entre solistes et ensemble.Dans ce pays-cantate qui est tout à la fois trace et mémoire, origine et destination, l´écriture vive du présent (les textes du jeune Mathieu Nuss ou d´Elena Andreyev) est interrompue par la visitation du passé, ici l´immense poésie de Gérard Manley Hopkins et sa vision d´une nature transfigurée.Extrait du programme du Festival AgoraJ´ai voulu ces cantates comme un théâtre intérieur, un théâtre de mots où le paysage de la musique, son mouvement panoramique, sa vitesse, sont le poème. Poème ami, d´abord supputé, appelé, discuté, biffé, dit et redit. Texte construit par lectures passionnées qui devient la préfiguration exacte du temps de la musique. Alors, musique et poème font territoire. Ils sont l´un à l´autre le pays. La cantate est opéra de climats, respiration articulée dans laquelle la musique devient didascalie du poème, son envers scandé. La cantate est une et fragmentée, c´est une narration librement relancée, souvent interceptée par son propre commentaire. Son fonds d´images serait comme partagé, ainsi que devait l´être, à l´époque de Bach, l´histoire biblique. J´ai souhaité que ces cantates, qui sont une dramaturgie sans action explicite, soient pourtant mises en profondeur, en lumières, en mots aussi, par un artiste venant du spectacle. J´en ai fait la proposition à Daniel Lévy avec qui j´ai déjà eu la chance de collaborer. Ces trois cantates sont distinctes, elles ont des effectifs vocaux et instrumentaux légèrement différents, mais une diagonale les traverse, qui passe par la poésie profonde et sidérante de Gerard Manley Hopkins (1844-1889) où se concentrent une méditation sur la présence de Dieu et une observation de la nature, de ses éléments dont la musique elle-même est une part atmosphérique. On retrouve un écho à la question de Dieu et au décor planté dans les deux textes contemporains des cantates 1 (Mathieu Nuss) et 3 (Elena Andreyev).Ces cantates adoptent une forme en numéros successifs, souvent brefs, enchaînés ou non. On trouve, par exemple dans la première, des chorals, des airs, des récitatifs, même si rien dans la musique (à part peut-être le son d´un orgue) ne fait allusion à l´univers baroque - si ce n´est aussi (dans la deuxième cantate) l´utilisation du poème de Manley Hopkins en hommage à Henry Purcell.L´électronique est ici la tentative qui prolonge et met en danger le poème (et non moins le musicien). Elle est pour moi l´aventure par excellence - ma première véritable incursion dans ce domaine. Foi en le poème, doute en l´électronique. Ce qui les lie est une sorte d´instrumentalisation dont la technique du sample devient le précipité poétique, changé ici en un clavier de sensations. Samples de voix, de vents, de pluies, de souffles, de train dans le lointain, d´horloges et d´oiseaux. Le murmure du monde - ce Naturlaut dont parlait Gustav Mahler - rentre tout entier dans une boîte à merveilles, laissant voir ses coutures (jusqu´aux gimmicks des boîtes à rythmes), mais non moins son aspiration presque enfantine à se fondre dans toutes les voix, à les épouser, à les déplier comme un de ces génies des contes orientaux qui sortent de la lampe à huile si on la frotte - et ici, on frotte beaucoup. Puis à son tour le sample, qui est affaire de cadrage...

Anbieter: Woodbrass.com
Stand: 29.04.2019
Zum Angebot
Meurtres à Lascaux (eBook, ePUB)
9,99 € *
ggf. zzgl. Versand

Il y a 17 000 ans, le jeune chasseur Isard-bondissant arrive dans le Périgord pour rencontre sa promise, Feuille-de-saule, fille unique du peintre d´une tribu. Hélas, rien ne se passera comme prévu ! Nous sommes il y a 17 000 ans, pendant la dernière glaciation, en Périgord, dans la vallée de la Vézère. En ce début d´hiver, les chasseurs magdaléniens procèdent à un énorme massacre des rennes qui redescendent du Massif central. Ces stocks de viande leur permettront d´affronter les grands froids. Un jeune chasseur, Isard-bondissant, vient des lointaines Pyrénées avec sa chienne Llula pour chercher la future épouse qu´on lui a promise, Feuille-de-saule, fille unique d´OEil-de-faucon, peintre de la tribu. Rien ne se passe comme prévu. OEil-de-faucon a été assassiné pendant l´été dans la grotte de Lascaux qu´il vient de peindre. Beaucoup refusent le départ d´une des meilleures couturières. Cela dans une tribu qui se déchire depuis plusieurs années. Pour revenir dans son pays avec son épouse, Isard-bondissant doit enquêter pour savoir qui se cache derrière ce crime sacrilège. Face aux oppositions violentes, saura-t-il déployer suffisamment d´intelligence, d´adresse, de ruse ? Saura-t-il déjouer les pièges multiples et combattre ceux qui veulent l´envoyer dans les royaumes souterrains ? Heureusement, il a aussi des amis, comme le vieux chamane, Crâne-d´oeuf, aux précieux conseils. Suivez Isard-bondissant au fil de son enquête en pleine période du Paléolithique, dans ce polar surprenant et parsemé d´oppositions, de ruses, de pièges et de combats violents ! EXTRAIT Cependant, le silence n´était pas total. Si l´on prêtait plus d´attention, au-dessus du murmure des eaux, on pouvait entendre un bruit imperceptible, continu comme une averse lointaine sur un tapis de feuilles mortes : un cliquetis. Et si on levait la tête, on observait là-bas, en amont, au-dessus de la vallée, une légère et ample colonne ocrée qui s´élevait doucement dans l´air transparent. À cette distance, cela pouvait ressembler aux fumées d´un incendie. Soudain, sur l´un des sommets qui surplombait la rivière, l´ombre opaque d´un homme se détacha sur le fond éclatant du ciel. Il émit un bref sifflement semblable à celui d´un oiseau de proie. Il agita les bras, les croisant au-dessus de lui. Puis il disparut comme s´il s´enfonçait dans la colline. Ensuite, le paysage retomba dans sa léthargie. Tout semblait assoupi ; rien ne troublait la paix de ce lieu, sinon ce cliquetis insistant qui se faisait plus net et plus précis à mesure que le nuage, de poussière manifestement, progressait. Le temps passa ainsi. Le soleil baignait d´une faible chaleur une pelouse piquée des quelques ultimes fleurs jaunes de renoncules et des feuilles blondes et mortes du bouleau nain. Soudain, au détour de la vallée, ils apparurent : les rennes ! CE QU´EN PENSE LA CRITIQUE La préhistoire peut être infiniment romanesque [...] Vulgariser sans ennuyer le lecteur, tel est le pari finalement de ce chercheur écrivain qui a plus d´un manuscrit dans sa poche. Un pari réussi avec Meurtres à Lascaux . - Blandine Hutin-Mercier, La Montagne À PROPOS DE L´AUTEUR Pierre-Yves Demars est préhistorien, Docteur de 3e cycle en Géologie du Quaternaire et Docteur d´Etat ès Sciences. Aujourd´hui à la retraite, il a fait sa carrière au CNRS à l´Université Bordeaux I. Son domaine privilégié était les stratégies d´approvisionnement en silex des chasseurs de rennes du Paléolithique supérieur en Aquitaine. Il a aussi travaillé sur les Païjaniens , première population de pêcheurs-collecteurs de la côte nord du Pérou. Il est l´auteur d´un recueil de nouvelles, Le Renard et la Caverne , aux éditions Maïade. Il a reçu pour ce livre le prix Panazô des Lycéens en 2013 et il a eu le 1er prix du Concours de Nouvelles du CAES-CNRS en 2010. Il vit à Brive la Gaillarde.

Anbieter: buecher.de
Stand: 20.08.2019
Zum Angebot